This website requires JavaScript.

Mes Datas et Moi devient Numérique Éthique ! En savoir plus

Usages numériques
Article

Geeks ou non, le numérique rapproche les petits-enfants et les grands-parents

08.03.2019

Des solutions numériques simples d’utilisation permettent de renforcer les liens intergénérationnels au sein de la famille.

Garder un lien étroit avec ses proches n’est pas toujours aisé quand on vit à des centaines, voire des milliers de kilomètres les uns des autres. Pour étudier ou trouver du travail, il est désormais fréquent que les jeunes adultes quittent leur ville – voire pays – de naissance, s’éloignant ainsi de leurs parents et grands-parents.

Entre deux conversations téléphoniques, il est souvent plus pratique de communiquer par mail ou par sms. Echanger avec les membres de leur famille - et notamment leurs petits-enfants - est la première raison qui motive les seniors de tous âges à souscrire à une connexion internet.

Selon le Baromètre du Numérique publié par l’Arcep en décembre dernier, le taux d’équipement en smartphone des personnes âgées de 70 ans et plus continue de progresser : 35% d’entre elles en possédaient un en 2018.

Pour autant, les aînés ne sont pas toujours à l’aise avec l’outil : les touches du clavier sont étroites et engourdissent les doigts arthrosés ; tandis que les yeux fatigués peinent à décrypter les lettres minuscules sur l’écran.

Les codes du langage sms - la concision des échanges et l’emploi des émoticônes par exemple – peut aussi les décontenancer. Installer des applications mobiles – de messagerie instantanée par exemple - peut effrayer : selon l’Arcep, 85% des personnes âgées de plus de 85 ans ne les utilisent jamais.

Les aînés peuvent ainsi éprouver des difficultés à échanger avec leurs petits-enfants, pour qui le smartphone est devenu un outil de communication aussi indispensable qu’incontournable. Mais grâce à l’essor de la Silver Economie, de nouvelles solutions numériques mieux adaptées aux besoins des seniors apparaissent.

En Normandie - berceau des services numériques conçus pour les seniors - la start-up rouennaise AsWeShare propose un cadre photo numérique qui permet aux seniors de recevoir instantanément les photos envoyées par leurs proches, et d’y répondre en appuyant sur un unique bouton. Par ce simple clic, l’expéditeur de la photo reçoit un « like » (ou un « j’aime ») en réaction à la photo qu’il a envoyée. Le cadre photo peut également afficher un message sous forme de texte.

La start-up a veillé à simplifier l’utilisation de ce cadre photo au maximum : pour les proches, le partage peut s’effectuer via l’application mobile de Familink et son site internet, mais aussi par e-mail et par Facebook Messenger ; quant au senior, il n’a pas à se soucier de choisir un opérateur pour souscrire un abonnement à internet puisque le cadre photo est équipé d’une carte SIM 3G qui le rend parfaitement autonome.

Les photos reçues sont stockées dans le cloud, et peuvent être imprimées sur demande. Et pour éviter de troubler le sommeil souvent léger des aînés, le cadre photo se déconnecte automatiquement pendant la nuit.

Réduire le sentiment d’isolement qui nuit à la santé des seniors

Il y a un an, la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat) de Normandie, qui teste chaque année de nombreuses solutions numériques pour améliorer le quotidien des seniors, a proposé à une centaine de personnes âgées de découvrir ce cadre photo numérique d’un nouveau genre.

Après un an d’expérimentation, le directeur Action sanitaire et sociale de la Carsat Normandie a reçu tant d’avis positifs sur le dispositif qu’il envisage désormais d’équiper l’ensemble des bénéficiaires de la Carsat dans la région : « Nous n’avions encore jamais rencontré un enthousiasme aussi fort et unanime lors d’un test auprès de nos bénéficiaires : plus de 90% des retraités constatent que ce cadre photo leur a permis de renforcer leurs liens avec leur famille et estiment qu’il a réduit leur sentiment d’isolement », précise Jean-François Capo-Canellas.

Cet outil numérique pourrait contribuer à maintenir les personnes âgées en bonne santé plus longtemps : plusieurs études de psychologie du vieillissement ont montré que la dépression des personnes âgées augmente les risques de maladies, notamment cardiovasculaires. En 2009, Becca Levy, chercheuse à l’Université de Yale, a chiffré à 7,5 ans la perte d’espérance de vie d’une personne due à la vision négative de son vieillissement.

Un journal mensuel pour les nostalgiques du papier

Pour les seniors allergiques à Internet, Neveo propose une autre solution numérique qui facilite tout autant les liens intergénérationnels, tout en conciliant les besoins des différentes générations : le magazine familial mensuel.

Il est imprimé et livré par courrier au domicile des grands-parents, partout dans le monde. Pour le réaliser, les membres de la famille doivent uniquement télécharger leurs photos sur le site internet ou sur l’application mobile dédiée, et rédiger une légende pour chaque image.

Le journal se met en page automatiquement à partir de ces données, qui sont stockées sur les serveurs de l’entreprise Neveo. La grand-mère ou le grand-père qui le reçoit peut alors feuilleter le magazine à loisir, et découvrir les activités de la famille.

Tout comme Familink, le journal familial Neveo s’intègre facilement dans le quotidien des seniors. Très vite, il n’est plus question pour eux de s’en séparer. Et pour les membres de la famille, il est dès lors difficile de ne pas renouveler la souscription de ces services par abonnement.

Retour